Quelles autorisations sont nécessaire pour ouvrir un espace café ?

Pour ouvrir son propre espace café, il existe les différentes obligations légales, les expériences dans le domaine ainsi que les licences. Et même si vous n’êtes pas encore un expert, vous pouvez suivre une formation pour être licencié. Mais qu’est-ce qu’il faut faire ? Voici un guide qui va vous montrer les étapes à suivre pour votre espace café.

Les démarches administratives

Sans avoir les accords et les différentes autorisations légales, ouvrir un espace café serait illégal et passible d’une poursuite judiciaire. Mais pour éviter un tel désastre, il n’est pas difficile d’obtenir les règles administratives. Pour cela, il vous suffit de choisir un statut qui répond à votre besoin. Après, vous devez établir les différentes formalités pour la création d’une entreprise qui concerne la rédaction du statut, l’immatriculation, la création d’une annonce légale, etc. À noter que pour ouvrir un espace café, assurez-vous que l’un de vos associés ou vos salariés ait une formation sur l’hygiène. Et pour une terrasse/contre-terrasse ouverte ou fermée sur la rue, cela nécessite une autorisation d’occupation du domaine public délivré par la mairie.

Les compétences requises pour un espace café

Après les démarches administratives, sachez que vous pouvez ouvrir un espace café sans avoir des diplômes. D’ailleurs, il n’y en a pas vraiment ! Mais vu que cette activité est de nature commerciale, cela exige des compétences et des expériences comme pour l’ouverture d’un restaurant, l’ouverture d’une épicerie ou d’un bar. Dans ce cas, les principales règles à savoir c’est la qualité d’accueil et le sens de la communication. Ces deux règles sont très utiles pour se faire des clients. Et aussi la bonne gestion de l’entreprise. Mais dans la plupart des espaces café, cela nécessite des pâtisseries d’accompagnement. Dans ce cas, il faut avoir un CAP pâtisserie ou 3 ans d’expérience pour les activités similaires pour faire ses propres gâteaux. L’activité devient alors mixte et l’entrepreneur est dispensé d’un stage pour auto-entrepreneur.

Les obligations et réglementations à savoir pour un espace café

Pour être en ordre, il ne faut pas négliger les petits détails pour ouvrir un espace café. Il faut mettre en évidence si vous disposez d’une terrasse, si vous vendez des gâteaux faits localement ou proposez-vous d’autres boissons non alcoolisées. Dans ce cas, il existe plusieurs normes à respecter telles que les normes d’hygiène. Cela vise à mettre en pratique les conditions d’approvisionnement des produits. Il y a aussi les normes de prévention et de sauvegarde de la sécurité du public qui consistent à avoir deux sorties et les matériaux contre l’incendie. Sans oublier les normes d’accessibilité du public qui exige une espace pour accueillir les personnes handicapées. Et enfin les normes d’affichage où tous les produits ainsi que leurs prix doivent être affichés. À noter que l’ouverture d’un espace café suit des horaires stricts.

Quels sont les avantages de s’installer dans une zone d’activité ?
Quels sont les critères pour devenir point relais ?