Guide en ligne pour calculer son taux de marge

taux de marge

Le calcul du taux de marge se fait facilement. Cependant, vous pouvez engager un expert-comptable pour rentabiliser au maximum votre projet. Il est aussi nécessaire de surveiller la concurrence. Ne négligez pas non plus la fidélisation des clients qui s’avère primordiale pour toute entreprise.

Qu’est-ce que le taux de marge ? Comment le calculer ?

Le taux de marge se définit comme le fait de mesurer la rentabilité d’une marchandise ou d’un produit par la comparaison du prix d’achat et du prix de revient. Ce calcul est facile à faire.

La marge commerciale correspond au bénéfice fait par une entreprise. Le fait générateur du bénéfice est soit la réalisation d’une prestation de services, soit la vente d’un produit. Il est alors conseillé de faire le calcul de la différence entre le prix de vente et le prix de revient.

Le coût de revient est l’ensemble des dépenses nécessaires pour la réalisation d’une prestation ou la fabrication d’un produit. N’oubliez pas non plus de calculer la TVA ou la taxe sur la valeur ajoutée. Dans la pratique, vous devez préciser le prix sur la facture ou inclure la TVA dans le prix du produit.

Pour faire le calcul, il existe deux méthodes : le calcul avec un taux de marge fixe ou le calcul avec un taux de marge constante.

La plus facile est le calcul de coût fixe. Par exemple, si vous êtes une société commerciale. Vous allez vendre une marchandise de 150 euros HT ou hors taxes. Le prix hors-taxe signifie que la TVA n’est pas comprise dans le tarif. Vous avez acheté ce produit à 100 euros HT. Vous avez donc réalisé une marge fixe de 50 euros. Puis, appliquez la formule suivante : taux de marge = marge nette/prix d’achat hT. Dans l’exemple, le taux de marge est de 0,5 obtenu par la division suivante : 50/100. Pour plus d’informations, consultez cette page de calcul taux de marge.

Que faut-il faire pour augmenter son taux de marge ?

Dans certains cas, la rentabilité de votre firme ne vous satisfait pas. De plus, tout entrepreneur a besoin de gagner plus d’argent. La première solution consiste à accroître le taux de marge. Pour cela, il est conseillé de réduire le prix de revient de la fabrication de produits ou de la prestation de services.

Dans la pratique, pensez à collaborer avec des fournisseurs moins chers. Ainsi, le prix de revient sera diminué. Par conséquent, si vous allez revendre le produit que vous avez acheté, vous allez normalement augmenter votre taux de marge calcul. Dans l’ancien exemple, il faut acheter un produit de moins de 100 euros HT. Ainsi, votre taux de marge nette va s’accroître.

Comment améliorer la rentabilité de votre société ?

Toute firme rêve d’avoir un bon chiffre d’affaires. Pour cela, la première étape consiste à augmenter les prix. En effet, le fait de baisser les prix pour lutter contre la concurrence n’est pas très pratique. Cependant, vous devez être progressif. Par conséquent, faites monter vos prix petit à petit. Personne ne remarquera la différence. Dans la pratique, pensez à justifier la cause de la hausse de prix. N’oubliez pas non plus d’avertir vos clients fidèles.

Il faut étendre ses activités. Dans le domaine de l’entrepreneuriat, plus l’activité est étendue, plus votre chiffre d’affaires sera augmenté. Pour cela, optez pour les firmes multinationales. Acquérir des clients étrangers s’impose. De plus, grâce à l’évolution technologique, Internet abolit les frontières entre les nations. Attention ! Cela requiert un grand investissement.

Fidélisez vos meilleurs clients. En effet, vos clients fidèles peuvent vous recommander à leurs entourages. Offrez-leur donc des gestes commerciaux, des compensations, des rabais et des remises… Vous devez être vigilant. Ces offres devront être effectuées de manière exceptionnelle.

Pour qu’une entreprise soit plus rentable, il est recommandé d’améliorer le management et la gestion. Les chiffres obtenus par ces deux dernières matières peuvent vous aider à prendre une décision.

Astuce pour vaincre la concurrence

Quel que soit le domaine d’activité, la concurrence s’avère rude. Gardez votre calme et ne baissez pas les bras ! C’est cette mentalité de base qui vous permettra d’aller plus loin.

Tout d’abord, vous devez connaître vos points forts et vos faiblesses. À titre d’exemple, il se peut que vous ne fassiez pas du tout de la publicité télévisée, vous devez donc corriger cela. Dans un autre cas, il est possible que vous négligiez le marketing digital ; dorénavant, l’expérience utilisateur a évolué.

Ensuite, il est vital d’analyser la concurrence. Posez-vous les questions suivantes : « que font-elles pour avoir plus de clients ? Quels sont les canaux de communication qu’elles utilisent ? Quels sont les points forts et les points faibles de la concurrence ? ». Vous comprendrez donc vite ce que vous devez faire. Cette liste des questions n’est pas exhaustive.

Il faut toujours veiller à la réputation de votre société. Pour cela, vous devez : respecter vos adversaires, fidéliser vos clients, savoir gérer les conflits et les problèmes…

L’avenant au contrat de travail, une prolongation du contrat
La réussite de Paul Morlet dans le secteur de l’optique