Comment gérer une équipe multi-lingue ?

Pour rester compétitif sur le marché, de nombreuses entreprises commencent à recruter au-delà de leur frontière. Une équipe multiculturelle est souvent la clé du succès, et permet l’ouverture de nouvelles perspectives. Il faut cependant prendre en compte les différents écueils qui peuvent ralentir le travail d’équipe. La barrière de la langue et les différences culturelles peuvent affecter considérablement le bon fonctionnement de l’entreprise si vous n’arrivez pas à mettre en place la bonne méthodologie.

Favoriser l’apprentissage de langues, et opter pour une langue principale

Une équipe multi-lingue constitue un véritable avantage pour une entreprise, car elle permet de communiquer avec un plus grand nombre d’associés sur le marché. Cependant, l’entreprise doit statuer sur une langue principale de communication afin de faciliter le passage des informations, et leur compréhension. Pour ce faire, elle peut mettre en place des cours de langue interne, ou encore faire un partenariat avec une institution de langue pour que ses salariés puissent bien communiquer entre eux, et avec les associés avec facilité. Dans le choix de la langue principale, prenez également en compte la langue la plus parlée du pays d’activité de la société, pour une meilleure intégration de la main-d’œuvre.

Être à l’écoute, et tenir compte des différences culturelles

La gestion d’une équipe multi-lingue et multiculturelle nécessite un véritable traitement d’égalité face aux différents points de vue. Ceci pour éviter la naissance de jalousie entre les membres de l’équipe, ainsi qu’une sensation de déséquilibre. La présence de cultures différentes peut être source de conflits de valeur entre les membres de l’équipe. D’où la nécessité de tenir compte des différences, et de prôner une culture d’entreprise basée sur l’égalité, le respect mutuel, et une bonne communication.

Miser sur la clarté de communication

La barrière de la langue peut amener à une mauvaise compréhension des informations, et des directives dans l’accomplissement des différentes missions. Il faut donner des explications claires, et des objectifs facilement compréhensibles à partir d’un langage simple et accessible. Faites-en sorte que vos communiqués ne soulèvent aucun doute dans leur compréhension, pour fluidifier le processus de réalisation des décisions. Optez pour un vocabulaire connu de tous, en évitant les phrases trop longues et complexes. N’hésitez pas à utiliser d’autres outils de communication pour une meilleure compréhension du message. La mise en place d’un système d’évaluation permet aussi de voir en quoi certains membres doivent être aidés en matière de langue, pour une meilleure continuité des activités au sein de l’équipe multi-lingue. En outre, pour que les membres d’une équipe multi-lingue ne se sentent pas exclus, il est important de créer un sentiment de communauté et d’appartenance. Les activités de détente mises en place par l’entreprise doivent également inclure la pratique de la langue principale, mais aussi permettre la découverte d’autres langues et cultures, pour montrer l’acceptation de la multi culturalité, et l’importance de chaque individu.

Télé-travail : quelques règles pour encadrer le travail à domicile.
Communication : l’importance des réseaux sociaux pour l’image de son entreprise